La Scribe de Schaarbeek (Chapitre 06)

Publié le par Mathieu Zeugma

            Longuement il s'est posé la question, la retournant en tous sens...

            Il a pesé le pour comme le contre, examiné les causes comme les conséquences, identifié les victimes et les bourreaux, et recherché longtemps où étaient le Bien et le Mal...

            Est-ce qu'il a le droit de faire ça?...

            Sans en avoir l'air, le problème est complexe car il englobe ce que l'on est et ce que l'on croit être, la place que l'on occupe dans la société comme celle que l'on croit mériter, ainsi que ce que sont les gens qui nous dirigent et la façon dont ils nous dirigent...

            Et pour lui, maintenant la réponse est claire : oui il a le droit...

            Oui il a le droit de faire sauter la Tour de Babel Corp...

            Au fond de cette cave la lumière est faiblarde, c'est pourquoi Karim doit prendre son temps... Il connecte, il coupe, il triture, il pense.... Il est sûr de lui dans chacun de ses gestes...

            Sinon c'est l'envolée assurée de tout le pâté de maisons...

            Les bidons plastiques sont prêts, remplis jusqu'à ras-bord... Produits ménagers usuels, et engrais mélangé en grande quantité... Ils remplissent le coffre de la camionnette toute proche, connectés entre eux par quelques fils et quelques tuyaux...

            Deux mois qu'il fait ce job pourri... « Agent d'entretien et de dératisation », pour une filiale de Babel, bien sûr... Deux mois qu'il a atterri là, deux mois qu'il attend... Mais la fin est pour bientôt...

            Les agents de sécurité ne se méfieront pas, ils le laisseront rentrer comme un bon larbin... Il a eu le temps de les amadouer, de faire semblant d'être docile... « Merci monsieur, merci beaucoup »... « Comment va la famille? »... « Où je dois balayer? »...

            Les plans n'ont pas été difficiles à avoir, il suffisait de les demander... Au milieu des pornos et de la real-TV, c'est incroyable ce que l'on trouve sur un site internet...

            Devant lui le détonateur s'étale, assemblage réveil-pile... Il a déjà son plan, il sait ce qu'il faut faire... Les lieux sont repérés, et le chemin tracé... Bientôt la Tour de Babel Corp ne sera plus qu'un mauvais rêve...

            Sauter avec la bombe, mourir comme un héros... À la tombée de la nuit, quand la Tour est déserte, et qu'elle ne renferme plus que l'habitant du sommet... Pour tous ceux qui ont souffert pour enrichir l'Héritier, pour faire tomber cette Tour aux murs garnis de lingots... Cette Tour bâtie des cris et des larmes des victimes de Babel, tous ces gens brimés, exclus, exploités ou licenciés...

            Mourir comme un héros mais pas comme un martyr, car la religion n'a rien a voir dans tout ça et Karim ne mêle pas Dieu à cette histoire... Il n'est pas question d'Islam, il est question de justice, de colère, de souffrance et de privations... Il est question de lutte, et de combat contre l'oppresseur...

            Il est question de Bien et de libération...

            La religion... Elle a bon dos, la religion... On lui colle bien des problèmes, à la religion, en allant fouiller avidement dans chaque verset ou chaque sourate si on ne pourrait pas justifier tel crime ou telle abomination, si on ne pourrait pas détourner leurs sens pour justifier chaque parcelle de la cupidité humaine... C'est ce que se dit Karim en préparant sa bombe, car si on lui avait laissé la possibilité de vivre, de construire quelque chose qu'il aurait pu considérer comme à lui, il ne serait pas là à connecter ses fils... Une population heureuse, qui se fabrique pierre après pierre un petit avenir individuel, un petit carré de bonheur bien à elle, vous pouvez toujours aller la trouver pour lui proposer une guerre ou un massacre quelconque : elle vous enverra promener sèchement, et elle aura bien raison de le faire... Mais si vous l'opprimez, si vous l'empêchez de vivre et que vous la privez de tout, alors certains membres s'extrairont d'eux-même pour aller attaquer la source de leur malheur, pour aller venger les victimes de ceux qu'ils considèrent comme étant des bourreaux...

            Car chaque terroriste est toujours persuadé d'être du côté du Bien...

            Des années que ça dure et qu'il évite le Mal... Il a toujours tout fait pour éviter de tomber dans un piège, le piège de vendre du shit ou de forcer des voitures... Il est resté dans le droit chemin sans pour autant en être récompensé, victime de l'exclusion orchestrée par les chefs de Babel et qui touche maintenant toutes les races et toutes les croyances...

            Et maintenant il veut corriger le problème à la base, à la source...

            Au bout d'un certain temps, la violence subie justifie la violence rendue... Œil pour œil, dent pour dent, rendre en une fois les coups qu'on lui a distribué...

            Pour son père, d'abord, humilié par ces ordures après toute une vie de travail... Chassé comme un malpropre au nom du bénéfice...

            Pour ses sœurs, ensuite, pour ne pas que leurs rêves se changent en illusions... Pour qu'elles ne deviennent pas à leur tour les esclaves de Babel...

            Pour lui, enfin, qui a tant frappé aux portes pour n'en voir aucune s'ouvrir... Pour cet ascenseur social en panne depuis si longtemps...

            C'est pour eux tous qu'il va se sacrifier... Pour rendre l'espoir à chacun d'entre eux... Il va purifier ce monde, en libérant son peuple... Il va sauver sa famille de la souffrance imposée...

            Il est du côté du Bien, pour lui il n'y a pas de doutes...

            C'est sa dernière extrémité, la seule que Babel lui ait laissée...

 

 

 

 

Commenter cet article